Gouvernance Locale

Fiscalité locale

  • by Super User
  • Explore
  • Mar 22, 2021

Taxe sur les immeubles bâtis

      Définition

C’est un impôt direct annuel qui grève les immeubles bâtis à usage d’habitation ou assimilé situés dans l’étendue du périmètre Communal.

      Périodicité

  • Taxe annuelle (1er janvier de chaque année).

      Champs d’application y sont soumis :

  • Le propriétaire de l’immeuble ou,
  • L’usufruitier.
  • A défaut de propriétaire ou d’usufruitier connu: le possesseur ou l’occupant.

      Obligations

Recensement : Les contribuables disposent de 30 jours pour déclarer les immeubles (selon un model fourni par la Commune).

Après le recensement : tout contribuable dispose de 30 jours pour informer la commune de :

o   toute nouvelle construction, extension, surélévation.

o   Des immeubles qui étaient inoccupés et qui ne le sont plus. le délai court à partir de la réalisation des travaux ou dès l’occupation de l’immeuble jusque là inoccupé.

Obligation des rédacteurs d’actes: Il leur est interdit d’établir des actes concernant des immeubles soumis à la taxe sur les immeubles bâtis tant qu’ils n’ont pas la preuve du payement de cette taxe, à la date de la rédaction de l’acte.

Le rédacteur de l’acte est tenu solidairement avec le contribuable pour le payement de la taxe en cas de manquement à l’obligation sus-visée. 

      Exonération

Sont exonérés entre autres:

  • Les immeubles appartenant à l’Etat. Les mosquées. Les immeubles appartenant à des états étrangers (sous réserve de réciprocité) à usage administratif ou diplomatique etc. (art 3).

    Assiette

  • 2 % du prix de référence du m2 couvert fixé pour chaque catégorie d’immeubles, multiplié par la superficie. Le minimum et le maximum du prix de référence du m2 couvert pour chacune des catégories d’immeubles, sont fixés par le décret n°431 du 3/3/1997.

 

Catégorie de l’immeuble Surface couverte

Prix de référence du Mètre carré couvert (en dinars)

Catégorie 1Surface ne dépassant pas 100m2

de 100 à 150

Catégorie 2surface supérieure à 100m2 et inférieure à 200m2

de 151 à 200

Catégorie 3surface supérieure à 200m2 et inférieure à 400m2

de 201 à 250

Catégorie 4surface supérieure à 400m2

de 251 à 300

    Taux

  • Fixation : Il est fixé sur la base du niveau des services rendus à l’immeuble par la Commune : existence d’éclairage public, de dallage du trottoir, de chaussées goudronnées.
  •     calcul : Il varie de 8 à 14 % selon le nombre de services rendus.

Taux

Services dont bénéficie l’immeuble

8 %

Immeuble bénéficiant d’un ou de deux services

10 %

Immeuble bénéficiant de 3 ou 4 services

12 %

Immeuble bénéficiant de plus de quatre services

14 %

Immeuble bénéficiant de plus de quatre services et de services autre que les services ci-dessus indiqués

 

    Recouvrement

  • Il est effectué par le receveur des finances au moyen d’un rôle établi par la Commune.

    Pénalité

  • 1,25 % par mois ou fraction de mois de retard.

    Contentieux

  • Opposition : Les contribuables peuvent présenter leurs oppositions par écrit et accompagnées de toutes les pièces justificatives à la commission de révision dans un délai d’un mois après la réception du rôle

Taxe sur les terrains non bâti

     Périodicité

  • Taxe annuelle (1er janvier de chaque année). 

     Champs d’application y sont soumis :

Le propriétaire de l’immeuble ou, L’usufruitier. A défaut de propriétaire ou d’usufruitier connu: le possesseur ou l’occupant.

     Obligations

Recensement : Les contribuables disposent de 30 jours pour déclarer les immeubles (selon un model fourni par la Commune). Après le recensement : tout contribuable dispose de 30 jours pour informer la commune de :

o   Toute nouvelle construction, extension, surélévation .

o   Des immeubles qui étaient inoccupés et qui ne le sont plus.

le délai court à partir de la réalisation des travaux ou dès l’occupation de l’immeuble jusque là inoccupé.

Obligation des rédacteurs d’actes: Il leur est interdit d’établir des actes concernant des immeubles soumis à la taxe sur les immeubles bâtis tant qu’ils n’ont pas la preuve du payement de cette taxe, à la date de la rédaction de l’acte.

Le rédacteur de l’acte est tenu solidairement avec le contribuable pour le payement de la taxe en cas de manquement à l’obligation sus-visée.

     Exonération

L’usufruitier

A défaut de propriétaire ou d’usufruitier connu: le possesseur ou l’occupant.

    Obligations

Recensement : Les contribuables disposent de 30 jours pour déclarer les immeubles (selon un model fourni par la Commune).

Après le recensement : tout contribuable dispose de 30 jours pour informer la commune de :

o   toute nouvelle construction, extension, surélévation.

o   Des immeubles qui étaient inoccupés et qui ne le sont plus. le délai court à partir de la réalisation des travaux ou dès l’occupation de l’immeuble jusque là inoccupé.

Obligation des rédacteurs d’actes: Il leur est interdit d’établir des actes concernant des immeubles soumis à la taxe sur les immeubles bâtis tant qu’ils n’ont pas la preuve du payement de cette taxe, à la date de la rédaction de l’acte

Le rédacteur de l’acte est tenu solidairement avec le contribuable pour le payement de la taxe en cas de manquement à l’obligation sus-visée.

    Exonération

sont exonérés entre autres:

les terrains non bâtis enclos attenant à des immeubles et utilisés comme jardins pour ces immeubles. Les terrains agricoles. Les terrains situés dans des zones frappés dans des zones frappées d’interdiction de construire.

  • Les terrains situés dans les zones industrielles, d’habitation, de tourisme et dans les zones prévues pour usage artisanal ou professionnel et lotis conformément à la législation et à la réglementation en vigueur tant qu’ils n’ont pas fait l’objet de cession par le lotisseur.

Assiette / taux

0,3 % de la valeur vénale réelle des terrains. A défaut de la valeur vénale:la taxe est due par m2 selon un tarif progressif tenant compte des zones urbaines délimitées par le plan d’aménagement urbain.

Le montant de cette taxe pour chaque zone est déterminé comme suite:

Zone

La taxe par m2/D

Zone à haute densité urbaine

0,385

Catégorie 2surface supérieure à 100m2 et inférieure à 200m2

0,115

Catégorie 3surface supérieure à 200m2 et inférieure à 400m2

0,040

 

     Recouvrement

  • Il est effectué par le receveur des finances au moyen d’un rôle établi par la Commune.

     Pénalité

  • 1,75 % par mois ou fraction de mois de retard.

     Contentieux

  • Opposition : Les contribuables peuvent présenter leurs oppositions par écrit et accompagnées de toutes les pièces justificatives à la commission de révision dans un délais d’un mois après la réception du rôle.

Taxe sur les établissements à caractères industriel, commercial ou professionnel

     Champs d’application

Y sont soumis :

  • les personnes physiques soumises à l’impôt sur le revenu au titre des bénéfices industriels et commerciaux et des bénéfices des professions non commerciales. Les personnes physiques soumises à l’impôt sur les sociétés. Les sociétés de personnes et les associations en participation exerçant une activité commerciale ou une profession non commerciale.

     Exonérations

  • L’article 36 énumère les personnes exonérées entre autres: les établissements touristiques soumis à la taxe hôtelière. Les personnes morales non établies, non domiciliées, en Tunisie mais qui y effectuent des opérations temporaires de montage ou des opérations de surveillance s’y rattachant etc.

     Assiettes

  • Sur la base du chiffre d’affaires brut local. Exception: la taxe est calculée sur la base de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés pour : Les personnes physiques soumises à l’impôt sur le revenu selon l’un des régimes forfaitaires d’imposition. Les établissements dans la marge bénéficiaire brute n’excède pas 4% en vertu d’un texte réglementaire.
  • Celle qui enregistre une perte appuyée par une comptabilité conforme aux prescriptions du code de commerce.

     Taux 0,2 %

  • Exception: ce taux est fixé à 25% pour les personnes pour qui la TCL est calculée sur la base de l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés.

     Seuil

  • La TCL ne peut être inférieure à un minimum égal à la taxe sur les immeubles bâtis dû au titre des immeubles exploités dans le cadre de l’activité de l’établissement calculée sur la base de 5% du prix de référence par m2 construit pour chaque catégorie d’immeubles multiplié par la surface couverte. Les immeubles exploités dans le cadre de l’activité sont classés en quatre catégories.

Catégorie de l’immeuble Spécificité de l’immeuble

taxe de référence par m2 (en dinars)

taux 8% taux 10% taux 12%

taux 14%

Catégorie 1Immeuble à usage administratif ou l’exercice d’une activité commerciale ou non commerciale

1,570

Catégorie 2Immeuble à structure légère à usage industriel

1,075

Catégorie 3Immeuble en béton solide à usage industriel

1,380

Catégorie 4Immeuble à usage industriel dont la superficie couverte dépasse 5.000 m2

1,735


Remarque :

Le minimum est applicable aux établissements qui ne réalisent pas de chiffre d’affaire supérieur à 50.000 dinars /an.

     Recouvrement

La taxe est payée sur la base d’une déclaration selon un modèle fourni par la Commune comportant notamment, le chiffre d’affaires brut local, la catégorie de l’immeuble, etc.

 

     Infractions / contrôle / sanctions / contentieux / prescriptions

Les dispositions les concernant sont les mêmes que celles relatives au code de l’impôt sur le revenu des personnes physiques et l’impôt sur les sociétés.

 

Taxe hôtelière 

   Champs d’application

Elle est due par les exploitants des établissements touristiques.

     Assiettes

Elle est calculée sur la base du chiffre d’affaires brut global.

  Taux  2 %

 Recouvrement

La taxe est payée sur la base d’une déclaration selon un modèle fourni par la Commune comportant notamment, le chiffre d’affaires brut local, la catégorie de l’immeuble, etc.

     Infractions / contrôle / sanctions / contentieux / prescriptions

Les dispositions les concernant sont les mêmes que celles relatives au code de l’impôt sur le revenu des personnes physiques et l’impôt sur les sociétés.

 

Taxe sur les spectacles

     Champs d’application

Due par les organisateurs de spectacles occasionnels.

     Exonération

Sont exonérés :

  • Les spectacles de théâtre et de musique organisés par des associations artistiques agrées, ayant pour but le développement de l’art, et ne comptant pas d’artistes professionnels. Les foires et les manifestations non payantes.
  • Les spectacles dont les prix d’entrée n’excèdent pas un montant qui sera fixé par décret.

     Assiettes

Sur la base de 50% des recettes prévisionnelles, en considération du nombre de places offertes et du prix des billets.

     Taux   6 %

     Recouvrement

La taxe est payée préalablement à la délivrance de l’autorisation des fêtes et spectacles.

     Sanction

Le défaut de paiement donne lieu à l’application d’une pénalité égale au double du droit exigible, outre les sanctions pénales administratives prévues par la législation en vigueur.

Bas du formulaire

 

Top